DIFFERENTES  FORMES DE THERAPIES

Accompagnement psychologique / Coaching :

Il s'agit d'entretiens hebdomadaires ou bimensuel où le patient évoque ses difficultés présentes ou passées. Nous essayons ensemble de comprendre les liens avec son passé, de permettre des prises de conscience, la compréhension des mécanismes d'action et des schémas relationnels récurrents afin de permettre au patient de se libérer de toutes ces entraves à son développement harmonieux. Parfois l'entretien s'oriente vers de la psychopédagogie, c'est à dire l'apport par le thérapeute d'informations manquantes.

Guidance Parentale :

Il s'agit d'aider les parents à décrypter les comportements de leurs enfants et d'analyser leurs schémas relationnels familiaux afin de proposer de nouvelles approches basées sur l'éducation bienveillante. Je m'inspire depuis 25 ans de l'approche de l'écoute active du Dr Thomas GORDON. 

Psychothérapie EMDR :

L'outil EMDR (Eye-Movement Desensitization and Reprocessing, ou Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires) permet de retravailler des évènements traumatiques identifiés de l'enfance ou de l'âge adulte. Le patient va retraverser l'évènement pendant que le thérapeute lui fait faire des mouvements oculaires ou du tapping sur les genoux. Ceci permet de digérer les émotions ou sensations corporelles restées bloquées dans le corps lors de l'évènement. Mais aussi de prendre du recul en revisitant la scène comme un "spectateur" ce qui permet souvent de trouver des ressources qui n'étaient pas disponibles au moment où l'évènement s'est produit. A la fin d'un retraitement en EMDR, le patient ne ressent plus le souvenir physiquement ou émotionnellement, il en garde un souvenir intellectuel qui sera neutre voir parfois positif.

Une thérapie EMDR est le fait de retraiter différents souvenirs traumatiques identifiés avec le thérapeute. 

Psychothérapie EMDR intensive :

Parfois certaines personnes vivant en province ou à l'étranger, viennent faire de la thérapie EMDR intensive, il peut s'agir de séances de 2h tous les jours pendant 1 semaine ou de séances de 2 ou 3h matin et après-midi sur une journée. Cette formule permet à la fois d'adapter la thérapie à des personnes venant de loin et à la fois de faire un travail intensif plus profond car le fait de travailler sur une courte durée amène à plonger dans des couches plus profondes de l'inconscient.

Psychothérapie sensori-motrice :

Cette forme de thérapie fait partie des thérapies psycho-corporelles, il s'agit de prêter attention aux sensations corporelles parfois infimes ressenties en parlant d'un évènement ou d'un sujet perturbant pour le patient. Lorsque les sensations corporelles sont identifiées, on ne s'interesse plus qu'à la mémoire du corps et le thérapeute va utiliser différents outils pour travailler sur la mémoire corporelle et venir soit décharger des tensions, blocages restés ancrés dans le corps soit "reprogrammer" la mémoire corporelle par l'apport de nouvelles ressources.

 

© 2016 crée par Emmanuelle-Krystel NAHON. Tous les textes publiés sur ce site sont la propriété d'Emmanuelle-Krystel NAHON